Menu

Articles by Cécile Asanuma-Brice

« Back to list

Cécile Asanuma-Brice, an urban sociologist, is an associate researcher at Clersé–University of Lille 1 and at the research center of the Maison Franco-Japonaise in Tokyo. A permanent resident of Japan since 2001, she is the author of numerous journal and newspaper articles on the handling of the Fukushima nuclear disaster, including: (2014 forthcoming)De la vulnérabilité à la résilience, réflexions sur la protection en cas de désastre extrême: Le cas de la gestion des conséquences de l’explosion d’une centrale nucléaire à Fukushima,” Revue Raison Publique, “Au-delà du risque Care, capacités et résistance en situation de désastre,” co-dir° Sandra Laugier, Solange Chavel, Marie Gaille; (Sept. 2014) Mobilisations, controverse et recueil des données à Fukushima, La Lettre de l’INSHS, CNRS; (March, 2013) Fukushima, une démocratie en souffrance, Revue Outre terre-Revue Française de géopolitique; (June 2012) Les politiques publiques du logement face à la catastrophe du 11 mars, in C. Lévy, T. Ribault, numéro spécial de la revue EBISU n°47 de la Maison Franco-Japonaise, Catastrophe du 11 mars 2011, désastre de Fukushima – Fractures et émergences.

Newspaper articles include (2014) «La légende Fukushima», Libération, septembre, and (2013) «Crime d’Etat» à Fukushima: «L’unique solution est la fuite», Le Nouvel Observateur-Rue 89, juillet, with T. Ribault.